Discover Agra

Namaste ! J’espère que le premier épisode de mon voyage en Inde vous a plu! La dernière fois, on a parlé de Delhi , une ville tentacula...



Namaste ! J’espère que le premier épisode de mon voyage en Inde vous a plu! La dernière fois, on a parlé de Delhi, une ville tentaculaire et pas vraiment reposante. Aujourd’hui, je vous invite à découvrir Agra, mondialement connue pour y abriter le Taj Mahal, mais qui recèle aussi de bien d’autres bijoux.

Agra est une ville très touristique, située à 6h de bus de Delhi. Bien sur, comme ces milliers de touristes, je me suis rendu à Agra pour admirer l’une des 7 merveilles du monde: le Taj Mahal! Il y a de nombreux monuments à découvrir dans la ville, mais une bonne journée suffit. Je vous conseille de ne surtout pas y passer une nuit, ou même deux jours (j’ai fais l’erreur), car en dehors des monuments officiels, l’ambiance de la ville est exécrable. J’ai été outrée par l’attitude des locaux qui nous prennent pour des pompes à fric à longueur de journée. Bien sur, le tourisme est le gagne-pain principal de la ville, mais il y a certaines limites de courtoisie à ne pas dépasser. Entre les gérants d’hôtels, les guides, conducteurs de rickshaws et locaux lambdas, la mauvaise ambiance et le manque de respect est au summum! Faites très attention aux arnaqueurs et négociez toujours les prix. N’entrez pas dans les bijouteries et les boutiques d’artisanat, les vendeurs essayeront toujours de vous arnaquer et votre chauffeur prendra toujours une commission sur la vente. Bref, outre les monuments somptueux, j’ai été choquée et dégoûtée par Agra!

Taj Mahal


Je ne vais pas vous faire l’éloge du Taj, tout le monde le connais déjà! Ce beau palais du XVIIème siècle est l’élément incontournable de la ville. Construit par le Shah Jahan en mémoire de sa femme, le Taj Mahal témoigne d’une magnifique histoire d’amour. Vous pouvez y accédez à pieds du centre-ville. Ne prenez pas de guide, l’essentiel est déjà écrit dans les bouquins (Routard, Petit Futé, Lonely Planet), et appréhender seul ce type de monument permet de mieux capter l’émotion du lieu. Comme de nombreux monuments au Rajastan, le Taj Mahal pratique la discrimination tarifaire : Alors qu’un indien paiera 30rs, vous devrez vous délester de 1000rs pour accéder au palais! 

Pour avoir un autre point de vue sur le Palais, on peux également y accéder par derrière, sur l’autre rive, pour faire de jolies photos! Je vous conseille de choisir un jour ensoleillé et de privilégier le début de matinée pour profiter d’une belle lumière sur le Taj

1. Selfie devant le Taj. Je n'ai même pas osé sortir le selfie stick!   2. Sans commentaire...
Dhobi Ghats

Si vous vous promenez dans les jardins à l’arrière du Taj Mahal (accessibles sans ticket, par l’autre rive), ne manquez pas les Dhobi Ghats. Il s’agit du bord de la Yamuna, où de nombreux indiens lavent et sèchent le linge. Pour les photographes, cet endroit est un incontournable. Vous pourrez y photographiez les étoffes multicolores baignant dans le fleuve, les femmes qui frottent le linge au bord de l’eau et les jeunes enfants qui courent entre les cochons. Si les lieux sont sales, empreints de fumée et de poussière, il y règne cependant une atmosphère magique et tellement typique de l’Inde. 


Le Fort Rouge

Il s’agit du plus grand fort de l’Inde. Il fut construit au XIème siècle et grâce à de nombreuses reconstructions, le complexe reste toujours en très bon état. Le parcours de visite est un peu désorganisé, mais il est agréable de se promener dans les jardins, où vous pourrez admirer la vue sur le Taj Mahal, de la Mussaman Burj. L’entrée du fort est également excessive, mais sa visite vaut le détour. Il vous faudra entre 1 et 2h pour y faire le tour.

1 et 2. La façade somptueuse et la porte d'entrée du Fort Rouge   3. Ici, on vous apprendra la technique imparable pour attraper les squirrels ;)
3. Les belles arches du fort   4. Portes et mosaïques
Jama Masjid

Pour varier les plaisir, j’ai choisi de visiter la mosquée de Jama Masjid. L’entrée est gratuite, mais un fidèle ne manquera pas de vous sauter dessus pour vous faire une visite guidée, puis vous réclamer une donation à la fin. J’ai été plutôt déçue par le monument en lui même qui n’a pas un grand intérêt. L’esplanade principale est en piteuse état et il est très désagréable d’y marcher pieds nus. Si vous n’avez pas le temps de tout visiter à Agra, passez votre chemin. 




Itimad ud Daulâ

Plus connu sous le nom de Baby Taj, il est bien moins épatant que le Taj Mahal. C’est le premier monument que j’ai pu visiter à Agra, et la visite vaut le détour. J’ai été impressionnée par cette magnifique bâtisse en grès blanc et le travail de sculpture sur les facades. Même si l’entretien du monument laisse à désirer, vous y trouverez de belles mosaïques.


Chini Ka Rauza

Ce mausolée est bien plus discret et humble que les autres monuments d'Agra. Il s'agit du monument funéraire du premier ministre du Shah Jahan, fait entièrement de boue et de mosaïque. Le temps est passé et le bâtiment en a pris un sacré coup. Cependant, l’atmosphère y est paisible. C’est l’endroit parfait si vous souhaitez fuir la foule d’Agra. L’entrée fonctionne sur une petite donation et la visite ne vous prendra qu’une quinzaine de minutes.



You Might Also Like

9 commentaires

  1. Oh le rêve! Tes photos sont vraiment magnifiques! <3

    RépondreSupprimer
  2. Ahhh ça me rappelle mon voyage de l'année dernière en Inde ! Les monuments sont toujours aussi beaux :)

    Claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu étais allée à Agra aussi ? :D

      Ninon

      Supprimer
  3. Voir le Taj Mahal, un but dans ma vie !Les photos sont magnifiques

    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaites de pouvoir le réaliser alors, car c'est vraiment impressionnant! Perso, j'ai pris une grande claque ^^

      Ninon

      Supprimer
  4. Bonjour Ninon !
    Tes photos sont magnifiques, cependant, la description que tu fais de la ville d'Agra m'a interpellée. Alors oui, c'est toujours désagréable d'être prit pour un porte-monnaie sur patte, mais c'est hélas le cas de TOUT les lieux touristiques qui ne sont pas dans des pays occidentaux (comme Marrakech par exemple.) Et il me semble important de se mettre à la place des habitants : ils ne vivent avec quasiment rien, et ils voient chaque jours passé des occidentaux à priori mieux lotis qu'eux. C'est relou je te l'accorde, mais c'est quelque chose qu'il faut accepter car l'on est pas chez soi et que forcément, quand on a des moyens, on attire la convoitise. Et quand tu parles de discrimination tarifaire, je ne suis pas tout à fait d'accord : un indien aura bcp moins de moyens pour faire une visite culturelle, d'autant plus que (j'imagine), c'est leurs impôts qui serviront à financer la restauration et l'entretiens du lieu.
    Voilà, même si certaines choses sont rageantes, je pense que le mieux est de prendre du recul, et de se mettre à la place des autochtones, les voyages servent à ça d'un certain coté :)
    Sinon ton article est chouette, ça donne envie !
    Bonne journée à toi :)
    Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Lison ! Merci pour ton commentaire. C'est vrai que dans beaucoup de villes, c'est la même chose on se fait beaucoup arnaquer par les locaux (à commencer par Paris). Mais Agra, c'est vraiment différent. Dans les autres villes que j'ai pu visiter en Inde, c'est également le cas, mais pas à ce point là. A Agra, je suis tombée sur beaucoup de gens mauvais et méchants. Deux chauffeurs de rickshaw qui m'ont amené au mauvais endroit et qui on exigé que je paye, des gens qui me demandaient de l'argent dès que je demandais mon chemin, des tarifs dans les restaurants 2 à 3 fois plus cher qu'ailleurs dans le Rajasthan. Je me suis même fais embrigadée dans plusieurs magasins par des chauffeurs (alors que j'avais expressément dit non) qui me forçaient à acheter pour avoir une commission. Honnêtement, à Agra, je me suis retrouvée dans des situations très très malaisantes à plusieurs reprises, ce qui ne m'est pas arrivé ailleurs.
      En plus, j'en ai discuté avec beaucoup d'autres touristes, et tout le monde était du même avis.
      Concernant le prix des entrées dans les monuments, le terme "discrimination tarifaire", est bien celui qu'on emploie pour dire que les locaux payent moins cher que le touristes. Et pour les impôts, seulement 3% des indiens en paye, donc je ne pense pas que c'est à prendre n compte ^^

      Bref, je ne sais pas si tu es déjà allé à Agra, mais si tu souhaites visiter le Rajasthan, je ne te conseille pas de t'attarder trop dans cette ville, car il y a plein de merveilles à voir ailleurs ;)

      Bonne journée !

      Ninon

      Supprimer