Discover Varanasi

Varanasi, vue du Gange Namaste ! Aujourd’hui, je vous parle de ma dernière étape en Inde, qui fut certainement ma préférée et la plus...

Varanasi, vue du Gange
Namaste ! Aujourd’hui, je vous parle de ma dernière étape en Inde, qui fut certainement ma préférée et la plus mémorable. J’ai atteint Varanasi après plus de 37h de train, épuisée de mon périple. Varanasi, anciennement appelé Bénardes, est une des plus vieilles villes au monde, et est également la ville la plus sainte d’Inde, pour les Hindous. De nombreux pèlerins s’y rendent chaque jour pour prier Shiva et faire des offrandes au Gange. Mourir à Varanasi est une consécration ultime pour les croyants, puisqu’en rendant son corps aux 4 éléments, le cycle de réincarnation est stoppé. La ville, longe la rive gauche du Gange et s’articule autour des chats, sorte de quais jouxtés de marches, qui permettent de remonter à l’intérieur de la ville. 


LA SPIRITUALITE & LES RITES FUNERAIRES

Varanasi est la ville où j’ai ressenti le plus d’énergie positive. La spiritualité est omniprésente dans la ville, et l’atmosphère y est tout simplement indescriptible. Dès le levé du soleil, de nombreux pèlerins viennent faire des pujas dans le Gange. Prières, offrandes, danses rituelles… Puis commencent les premières crémations. Les corps des défunts sont lavés dans le Gange puis enveloppé dans un linge et installés sur un bûcher, tandis que la famille psalmodie des prières au dieu Rama. L’héritier du défunt, généralement le fils ainé de la famille, allume le feu, puis s’en suit une crémation de trois heures. 

Je m’étais préparée psychologiquement à voir ça de mes propres yeux, et après quelques minutes de frayeur, j’ai finalement trouvé ces rites funéraires très naturels. Les indiens n’ont pas du tout le même rapport à la mort que les occidentaux, et ne vivent pas l’arrêt de la vie comme une évènement si douloureux. En tant que touriste, cela peut paraître un peu voyeur de vouloir assister à ce genre de cérémonies, mais il faut savoir qu’à Varanasi, ces rites se déroulent en public, à ciel ouvert, et que des dizaines de corps sont brûlés à la chaine toute la journée. La ville ne s’arrête pas pour une crémation, les enfants continuent de jouer aux ballon, les touristes de se promener, et les marchands d’alpaguer les passants… Par respect, je n'ai pas pris de photos des cérémonies car ce n'est pas une chose que je souhaite montrer lorsque je raconte mon voyage. Cela ne sert à rien de regarder des photos de ça, c'est un moment à vivre et à voir de ses propres yeux. 

Appétissants petits samosas frits      Encore un bébé chien à qui j'ai donné plein d'amour!
Cérémonie nocturne quotidienne pour honorer le Gange      Mon front orné de la bénédiction de Shiva
Marchands de fleurs sur les ghats
Petit selfie après m'être immergée dans le Gange.      Marchand de fleurs et de cadeaux servant pour les offrandes
IMMERSION DANS LE GANGE 
Lors de mon troisième jour à Varanasi, j'ai fais la rencontre d'un sadhu. Ce sont des hommes entièrement habillés en orange, qui ont voués leur vie aux Dieux, qui vivent désormais de spiritualité et sui subsistent grâce aux offrandes des fidèles. La ville de Varanasi comporte plus de 2500 temples, plus ou moins grands, et ce Saddhu m'en a fait découvrir une bonne dizaine. Je suis tombée en admiration devant la culture religieuse de cet homme et l'immensité de son savoir. Il a vraiment su répondre à toutes mes questions concernant la tradition hindouiste et la pratique religieuse, ce qui m'a vraiment ouvert l'esprit.
A la fin de l'après midi, j'ai voulu faire une immersion totale dans le Gange, et c'est certainement la plus belle chose que j'ai faite durant mon voyage. Je n'ai pas de mot pour décrire ce moment, mais je peux vous assurer que c'était un acte très très émouvant.

Finalement, cela m’a beaucoup fait réfléchir sur le sens de la vie et m’a permis d’appréhender les choses différemment. Les indiens sont des personnes très joyeuses, qui ont toujours une attitude positive. Grace à leur optimiste et à leur foi, ils arrivent à traverser les évènements difficiles et à toujours relativiser. J'ai beaucoup appris à Varanasi, autant sur la vie en général que sur moi-même, et c'est pourquoi cette ville m'a autant ému.

Les murs des chats sont recouverts de belles peintures, comme ici avec le Dieu Ganesha
Lalitha Ghat
Mes amis indiens et viêtnamiens, rencontrés dans le désert près de Jaisalmer, sont venus me rejoindre à Varanasi pour mon dernier jour !
QUE FAIRE A VARANASI ?

La ville est très différente des autres endroits que j'ai pu visiter en Inde. Ici, pas de monuments à visiter ou d'endroits cultes à voir absolument. La slow-life est de rigueur ! La découverte des ghats vous prendra déjà la majorité de votre temps.
J'ai passé quatre jours à errer sur les ghats, me perdre dans les petites ruelles à la recherches de jolis temples et boire des Nana-mint à la terrasse des cafés. Deux amis rencontrés à Jaisalmer m'ont rejoint sur place et nous en avons profité pour faire un tour de bateau jusqu'à l'autre rive du Gange. D'ici la vue est splendide, et j'ai eu la sensation que le temps s'était arrêté tellement tout était paisible. 

Pour une cinquante de roupies, vous pourrez vous faire masser la tête, le dos et les jambes, sur les Ghats. Il faudra passer au dessus de l'hygiène, car évidemment, les masseurs ne se lavent pas les mains avant de vous toucher. Mais si vous êtes déjà arrivés jusqu'à Varanasi, c'est que vous avez déjà du subir bien pire!

Le soir, la ville est très animée. Vous pourrez assisté à un concert de musique traditionnelle, à une cérémonie religieuse face au Gange, ou même boire un verre en terrasse face au Gange. Cependant, par respect, il est interdit de servir de l'alcool devant le Gange.

Niveau culinaire, la ville est plutôt bien servie. Pour manger de bonnes pizzas et craquer sur les meilleurs Apple pies, je vous conseille de vous rendre au Vaatika Café, qui se situe tout au bout d'Assi Ghat. Si en revanche, vous êtes en manque de nourriture continentale, je ne peux que vous recommander le Brown Bread Bakery. C'est un restaurant à but humanitaire et associatif, qui propose de super bons produits locaux. J'y ai mangé 4 fois, et les petits déjeuners, jus, salades et pizzas sont vraiment délicieux !

Pour les adeptes de la médecine naturelle, vous trouverez de nombreux naturopathes et homéopathes très expérimentés qui se feront un plaisir de vous faire sentir toutes leurs potions magiques et de vous expliquer les vertus de chaque plantes. Forcément, c'est toujours mieux d'acheter un ou deux petits parfums à la fin, mais je vous assure que la qualité des produits en vaut vraiment la peine.

Baignade matinale pour les buffles


You Might Also Like

6 commentaires

  1. Merci pour cet article magnifique ! Ce que tu as vécu a l'air d'être un rêve, c'est exactement ce que je recherche aussi en voyage et c'est génial que tu aies eu cette expérience ! J'ai envie de visiter cette ville grâce à toi. Un jour, peut-être :)
    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ces cas là, je te conseille vivement de visiter l'Inde! Je ne connais pas toutes les régions, mais rien qu'au rajasthan et en Uttar Pradesh, tu risques d'être comblée ;)

      Bisou,

      Ninon

      Supprimer
  2. Merci pour cette escapade ! Tes photos sont hyper solaires, ça fait du bien!

    xx

    www.wall-s-tyle.com

    RépondreSupprimer
  3. Salut Ninon !
    Très bel article, ça donne vraiment envie d'y aller !
    Mais je me demandais, tu n'as pas eu un peu de réticence niveau hygiène à te baigner dans le gange ? (Oui c'est très occidental comme question haha)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lison ! Merci beaucoup !
      En fait non pas vraiment, car j'ai vu teeeeellement de gens le faire, que je me suis dis "pourquoi pas moi?" et finalement, je ne regrette pas, c'est un merveilleux souvenir ;)

      Ninon

      Supprimer