Ma salle de bain (presque) zéro déchet

Depuis quelques mois, je m'évertue à rendre ma salle de bain la plus écologique possible. Je me suis d'abord rendu compte que je...

Depuis quelques mois, je m'évertue à rendre ma salle de bain la plus écologique possible. Je me suis d'abord rendu compte que je possédais bien trop de produits inutiles et dangereux pour ma santé, et tout compte fait, je me sens bien mieux avec moins. Après avoir arrêté de me maquiller, j'ai commencé un grand tri de mes cosmétiques et je me suis débarrassé de toutes les choses futiles. Je n'ai rien jeté à la poubelle, mais j'ai pris soin de finir chaque produit, ou du moins leur trouver une nouvelle utilisation. D'ailleurs, je n'ai même plus de poubelle dans ma salle de bain, car je ne crée presque plus de déchet!
Au fur et à mesure, je les ai remplacé par des alternatives plus respectueuses de ma peau et de l'environnement. Voici donc les quelques changements déjà effectués dans ma salle de bain!


 La crème visage maison Sur le site AromaZone, j'ai trouvé de quoi me cuisiner une crème visage sur mesure, totalement adaptée aux besoins de ma peau. Elle contient plusieurs huiles essentielles, des actifs cosmétiques, des antioxydants et deux fragrances cosmétiques. Chaque ingrédient est vendu dans un petit flacon, mais permet de faire de multiples recettes. Pour l'instant, je m'en contente très bien, mais j'aimerai beaucoup tester le gel d'aloe vera, qui lui à l'avantage d'être vendu dans un seul et unique contenant.

 La pierre d'alun J'ai testé de nombreux déodorants bio ou non bio, et le verdict est certain : la pierre d'alun est la méthode la plus efficace. Il s'agit d'un sel minéral sous forme de galet, qui n'a aucune odeur. Une fois mouillé, il suffit de le frotter sur l'aisselle pour qu'il agisse. L'avantage, c'est qu'il est vendu sans emballage et est hyper économique (environ 3€ pour un galet qui va me durer des siècles!)

 L'oriculis Les cotons tiges sont un vrai fardeau pour l'environnement. Avec leur tige en plastique, ils ne sont ni recyclable ni compostable et finissent généralement dans les océans, ingérés par les poissons. Heureusement, la loi Biodiversité adoptée en 2016 par le Parlement à prévu l'interdiction de la vente pour janvier 2020. Pour ma part, j'ai pris de l'avance en achetant un oriculis. Il s'agit d'un petit bâtonnet en bambou, doté d'un embout incurvé qui permet de nettoyer correctement l'oreille. Il doit être lavé à l'eau après chaque utilisation. J'entends beaucoup de réticences à son sujet, mais non, l'oriculis n'est ni sale, ni désagréable!

 Les cotons lavables C'est une habitude très facile à prendre pour le démaquillage. Ces grands disques de tissus éponge existent sous différentes formes et textures. Pour ma part, je les combine à l'huile de coco pour un démaquillage en profondeur (les rares fois ou je me maquille). En revanche, ce n'est pas l'idéal pour les textures liquides et micellaires. Une fois passés en machine, ils ressortent presque tout propres.

 La coupe menstruelle C'est ma meilleure découverte de l'année! J'ai rapidement pris conscience de la pollution due par nos protections périodiques et aux dangers qu'elles pouvaient engendrer sur notre corps. N'aimant pas du tout les tampons, je doutais que la cup puisse me convenir, mais après plusieurs mois d'utilisation, je suis complètement convaincue. C'est une solution économique, écologique et bien plus saine pour notre corps. En plus, je la trouve très pratique et facile d'utilisation. Il existe plusieurs tailles de cup en fonction de notre flux. Ainsi, pas de risque de fuite ;)



 La brosse à dent BioSeptyl J'ai testé différentes marques de brosses à dent, en bambou et en plastique recyclable. A vrai dire, je suis toujours à la recherche de LA brosse à dent parfaite, qui soit agréable d'utilisation, écologique, et qui ne fasse pas un trou dans mon porte monnaie!

 Le dentifrice Logodent / Le dentifrice maison Il y a quelques mois, je vous ai présenté la recette de mon dentifrice maison, que je continue d'utiliser. Il s'agit d'un mélange d'argile blanche, d'huile de coco, de bicarbonate de soude et d'huiles essentielles. La recette n'est pas abrasive, à un bon gout et est très agréable à utiliser. Lorsque je suis en panne d'ingrédients, j'ai trouvé une alternative chez Naturalia: le Logodent. C'est un dentifrice classique à la menthe, qui coûte moins de 3€.

 La crème pour les mains Lavera Ok, ce n'est pas vraiment une alternative zéro déchet, mais c'est déjà mieux que mes précédentes crèmes pour les main de chez Sephora. J'en ai trois de chez Lavera, que je place dans la salle de bain, près de l'évier de ma cuisine, et à côté de mon lit. Ainsi, je pense plus souvent à m'hydrater les mains! Une fois finies, j'aimerai trouver une crème solide ou pourquoi pas, une recette à confectionner moi même.

 Le savon de Marseille Fini le savon liquide! Même si j'avais l'habitude de prendre des doses rechargeables, le savon solide est toujours plus écologique. C'est également une bonne base pour des recettes de lessive, de soins ou de produits ménagers. En plus, n'oubliez pas que le savon de Marseille fait marcher la production locale ;)

 L'huile de coco Cela fait plus de 3 ans que je prône l'utilisation de l'huile de coco sur le blog! D'ailleurs, j'ai déjà converti plusieurs d'entre vous ;) Pour ma part, je l'utilise pour me démaquiller, pour nourrir mes cheveux avant un shampoing et pour hydrater entièrement mon corps. L'huile de coco à de multiples vertus et utilisations différentes. Veillez bien à la choisir vierge et biologique. Il existe également des version déminéralisées si vous n'aimez pas l'odeur de la noix de coco.


 Pour les cheveux En ce qui concerne les soins capillaires, je prône la simplicité! Moins j'en fais et mieux mes cheveux se portent. J'utilise actuellement un shampoing à l'huile d'argan, ramené du Maroc. Il s'agit d'une recette artisanale naturelle, qui ne contient aucun ingrédient chimique. J'aime beaucoup son odeur et le rendu sur mes cheveux. Je vais également laisser une nouvelle chance au shampoing solide Lamazuna. Je l'ai testé une fois et n'ai pas été convaincue. A l'avenir, je pense plutôt me tourner vers une recette home made d'un shampoing solide.

 Pour le corps Même s'il me reste quelques gels douche pas très clean à finir, j'ai tout de même acquis un gros savon de Marseille, qui me servira pour le corps. Celui-ci est certifié Ecocert et sent merveilleusement bon!


 Pour les petits bobos J'ai pris l'habitude de privilégier les huiles essentielles. J'ai quelques préparations conçues soigneusement par ma belle-mère pour soigner mes problèmes récurrents : psoriasis, infections urinaires, anxiété... En parallèle, je suis une accroc des Baumes du Tigre, que j'utilise pour presque tout: maux de tête, courbatures, rhumes, nausées... Au fur et à mesure, je me suis constitué une petite pharmacie naturelle. J'essaye donc de privilégier les remèdes naturels avant de me tourner vers des médicaments.


 Les mouchoirs en tissus J'ai souvent des gros rhumes chroniques, et je faisais une consommation de mouchoirs en papier impressionnante! Heureusement, j'ai pris conscience de leur inutilité et je me suis tourné vers une alternative en tissus. J'ai choisi quatre jolis mouchoirs de chez Muji, en coton bio. Malgrès le regard dégouté des gens lorsque je me mouche, j'assume très bien mon choix et je suis très fière de faire un geste de plus pour la planète!


La lessive maison C'est ma dernière découverte en matière de bon plan écologique. Je prépare ma lessive moi-même à base d'eau, de savon de Marseille, de cristaux de soude, de bicarbonate et d'huiles essentielles. La formule nettoie parfaitement bien et laisse une odeur agréable sur le linge. En plus, cela me coûte moins de 2€ par litre. Alors, qui a dit que consommer bio coûtait cher?

________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Bien sur, il me reste encore plein d'habitudes à changer pour avoir une salle de bain entièrement zéro déchet! Pour l'instant, je me contente de finir mes produits avant de racheter des alternatives écologiques. Prochainement, j'aimerai faire l'acquisition d'un vrai rasoir à lame pour remplacer mes rasoirs jetables, ainsi que d'un gros peigne en bois. Je vais aussi me mettre davantage à la cosmétique végétale pour créer des produits personnalisés avec moins de déchets.

Si vous avez d'autres idées pour améliorer ma salle de bain, je suis très curieuse de les connaître :)
________________________________________________________________________________________________________________________________________________




You Might Also Like

5 commentaires

  1. Coucou Ninon, je te dis Bravo pour ces changements efficaces , naturels et sains pour toi, pour ta santé et pour l'écologie.
    Je suis encore très loin pour suivre ton optique, que je respecte entièrement, mais je sais que c'est la meilleure chose à faire si on veut être en bonne santé.
    J'utilise le savon de marseille depuis mon enfance, c'est déjà pas mal .
    Des bisous et merci pour ce beau partage

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Ninon,
    Je suis super admirative de tout ce que tu as réussi à faire dans ta SDB !!
    Je pense que je n'arriverais pas à faire un tri aussi important (je suis une fan de makeup...) cela dit, je vais me pencher sur la pierre d'alun, la cup (qui me fait peur quand même j'avoue) et la lessive maison !
    Merci pour cet article :)
    Bisous !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Ninon, déjà bravo pour ton geste éco-citoyen! Comme toi, je commence à rendre ma salle de bain le plus écologique possible, car c'est important de sauver notre si jolie planète !

    Bises

    Mathilda du blog http://lesmatinscotons.fr

    RépondreSupprimer
  4. Salut Ninon !
    Très chouette ton article, j'approuve à 100% la cup menstruelle, les tampons et les serviettes pleines de pesticides très peu pour moi.
    Cependant attention : on ne choisit pas une cup en fonction de son flux, mais de son anatomie ! Une cup trop grande peut vite être désagréable et appuyer sur le canal urinaire, ce qui provoque des cystites pour le moins très reloues.
    Par ailleurs j'utilise aussi des petits cotons réutilisables et lavables, l'huile de coco c'est pas bête du tout, je t'avoue qu'avec mon eau micellaire je galère un peu à me démaquiller... Merci du conseil donc :)

    RépondreSupprimer
  5. Waw super un bel exemple de réussite ma belle merci pour toutes ces astuces ! Je ne connaissais pas l'oriculis etj'avais entendu cette nouvelle loi ! Merci pour ces solutions il faut que je test !

    A très vite :)

    Serena
    http://www.singulierfeminin.fr/

    RépondreSupprimer