Discover Java

Selamat Datang ! Aujourd'hui, je reviens enfin sur notre voyage en Indonésie. Avec mon chéri, nous sommes partis durant un mois à ...



Selamat Datang ! Aujourd'hui, je reviens enfin sur notre voyage en Indonésie. Avec mon chéri, nous sommes partis durant un mois à la découverte des Iles de Java, Bali et Lombok. C’était un voyage magnifique car l’Indonésie offre une vraie diversité : volcans, jungle, plages de rêves, temples, grandes villes… D’ailleurs, vous avez surement aperçu quelques photos sur mon Instagram le mois dernier. J’ai adoré partager avec vous toutes mes belles découvertes.

Sur le blog, je vais donc commencer une petite série d’articles concernant l’Indonésie. Je partagerai avec vous les informations utiles aux excursions, et vous y trouverez des bonnes adresses où manger, dormir, se baigner, se faire masser ou encore faire des emplettes! Voici en avant première, mon petit programme de publication :

✖ A la découverte de Java (Jakarta, Yogyakarta, Prambanan, Borobudur, Bromo, Kawah Ijen)
✖ A la découverte de Bali (Kuta, Seminyak, Canggu, Ubud, Nusa Islands)
✖ A la découverte de Lombok (Gili Islands, Tanjung, Sengiggi, Kuta lombok)
✖ Conseils et astuces pour voyager en Indonésie
✖ Bilan de notre voyage, itinéraire et budget


Aujourd’hui, on commence donc avec la découverte de Java, l’ile principale de l’Indonésie, sur laquelle nous avons passé une semaine!
1 et 2. Première piscine en Indonésie, à l'Hotel Shraya    2. Rencontre avec des jeunes indonésiennes dans le marché du Monas     3 et 4. La place Batavia et ses jolis vélos roses.   5. Le Monas sous les nuages
Je vais être assez brève sur Jakarta, car c’est une ville que nous n’avons pas du tout apprécié. Malheureusement, c’est une étape presque incontournable si vous souhaitez visiter l’ile de Java, mais ne vous y attardez pas. Nous avons atterri à l’aéroport international, dans l’après midi. Ce n’est pas une mince affaire de rejoindre le centre ville, car de nombreux taxis vous feront des propositions hors de prix. Je vous conseille donc de prendre un Blue Bird (taxi au compteur) ou de commander directement un Uber.

Jakarta est une métropole de 30 millions d’habitants, qui s’est développée n’importe comment. Résultat, il est très compliqué de s’y déplacer car les transports en communs sont inexistants et le réseau routier complètement saturé. La chaleur et la pollution de l’air, combinés au bruit incessant, crée une atmosphère désagréable. Pourtant, nous avons du nous occuper pendant 24H avant de prendre le train pour Yogyakarta. Je vous rassure, il existe quand même quelques activités à faire pour combler le temps 

Le Monas
Il s’agit du monument national de Jakarta, une grande obélisque de style islamique, trônant au milieu d’une place vide. L’entrée du parc est gratuite, mais surveillée par de nombreux militaires. Le monument est impressionnant par sa hauteur, mais ne recèle pas d’une beauté particulière. En revanche, prenez le temps de visiter le marché à l’entrée, on y trouve de très bons Nasi Goreng et des jus de toutes les couleurs!

Masjid Istiqlal
C’est la plus grande mosquée d’Asie du Sud Est, qui peu accueillir plus de 120 000 personnes. Son architecture est massive mais n’a rien d’élégant. Nous n’y sommes pas entrés, mais sachez qu’il est possible de la visiter même si vous n’êtes pas de confession musulmane.

La place Batavia
Au nord de la vieille ville, dans le quartier de Kota Tua, vous trouverez une grande place de style Hollandais. L’atmosphère y est bien plus paisible que dans le centre de Jakarta. Pourtant, sa visite est assez brève. Pour boire un verre ou diner devant un spectacle, foncez au Café Batavia. Ce célèbre restaurant de style colonial hollandais possède une très belle architecture et l’ambiance est digne d’un vieux film de James Bond. 

Les centres commerciaux
Il sont très nombreux dans la capitale, et très différents de nos galeries françaises. Parc d’attractions, marchés, concerts… Vous trouverez de tout dans les malls indonésiens! Au niveau des boutiques, vous trouverez toutes les enseignes européennes et américaines, mais également quelques petits concepts store très sympathiques. J’ai craqué pour Miniso, un petit shop japonais proposant toutes sortes de gadgets, papeteries et petite maroquinerie (sans cuir), dans un style très minimaliste. Pour les adeptes de scrapbooking, DIY et jolis bibelots, foncez chez Scoop, qui possède également plusieurs adresses sur Bali. 

--Où dormir à Jakarta ?--

 Shraya Résidence : Dans le quartier de Pusat, près de la gare de Pasar Senen , nous avions réservé un joli Airbnb avec piscine : , 570K rp la nuit, via AirBNB, (piscine, king size bed)

 Kyriad Hotel Dans le quartier de Tangerang, près de l’aéroport International, le Kyriad Hotel reste une option plutôt safe. Un conseil, ne prenez pas de smoking room, l'odeur de cigarette étant omniprésente. 400K rp la nuit (piscine, king size bed)

1, 2 et 3. Le temple hindouiste de Prambanan.   4, 5 et 6. Levé du soleil sur le volcan Merapi
Après une journée très fatiguante à Jakarta, nous avons pris un train de nuit de la gare de Pasar Senen jusqu’à Yogyakarta. Rassurez-vous, les gares indonésiennes sont très bien organisées et l’embarquement se fait facilement. Les trains sont propres et plutôt calmes. Vous y trouverez même des collations et boissons chaudes (mais rien de VG).

Nous sommes arrivés à Yogyakarta très tôt dans la matinée, et c’était un réel bonheur de voir la ville se réveiller. Se balader dans Yogyakarta est très agréable, et la plupart des déplacements se font à pied. Yogya est une étape touristique incontournable puisqu’elle c’est le point de chute des expéditions vers les temples Borobudur et Prambanan. Nous ne nous sommes pas attardés dans la ville, mais si vous avez quelques jours à y passer, vous ne vous y ennuierez pas!

 Malioboro, la grande artère principale, est très typique des grandes villes javanaises. Marchés, food trucks, contrefaçons et attrapes-touristes y sont omniprésents, mais dans une ambiance plutôt paisible et bon enfant.

 La fabrique de cigare peut-être très intéressant à visiter, à condition de se lever tôt, puisque celle-ci n’est ouverte que le matin.

 Les ateliers de batik sont devenus un grand business et vous ne manquerez pas de vous faire alpaguer par un local pour visiter une école "officielle" de batik. Celui-ci vous expliquera avec beaucoup d’attention la technique de peinture par réserve, et vous proposera des super souvenirs à ramener à votre famille (tout dépends votre style...). Si vous souhaitez vraiment acheter, allez-y seul et négociez fermement.

 Le marché aux oiseaux. Si un brin d’éthique règne en vous, ne mettez pas les pieds là-bas. Vous y verrez des oiseaux et autres petits animaux en cages, vendus et marchandés comme de vulgaires objets. Je n’y suis pas allée et ne regrette absolument pas!

 Le Kraton. Il s’agit du palais du Sultan et de sa famille, qui est ouvert au public uniquement de matin. Nous avons zappé cette visite car les retours sont très mitigés. Si vous avez plus de temps à Yogyakarta, allez-y tout de même faire un tour pour voir les répétitions de danse et de musique.


De Yogyakarta, plusieurs excursions sont possibles à la journée, où sur plusieurs jours. Il est également possible de réserver un tour pour visiter toute l’ile de Java, avec un drop final à Bali. Sachez que les prix des tours ne sont pas plus chers que si vous organisez tout vous même. Cela vous évitera aussi quelques arnaques et déceptions. Tous les hôtels proposent leurs excursions et le prix sont similaires. Il est également possible de visiter Prambanan ET Borobudur dans la même journée.

La meilleure option, selon moi, est de réserver un tour Levé du soleil sur Setumbu Hill + temple de Borobudur, puis d’aller visiter le temple de Prambanan par ses propres moyens.

Prambanan

Pour aller à Prambanan, prenez un bus publique sur la grande rue « Jalan Malioboro » pour 5K rp. En à peine 1h, vous arriverez à Prambanan, un grand complexe de temples hindouistes. Le prix de l’entrée est exubérant et complètement discriminatoire. Comptez 350K soit 22€ pour la visite, qui se réalise en une bonne heure. 

Le complexe principal regroupe 5 grands temples faits de roche volcanique, qui représentent les différentes divinités hindous. La visite est libre et nous avons même pu entrer dans les cavités des temples. La vue d’ensemble est grandiose et vraiment impressionnante. De nombreux écoliers nous on abordé pour nous poser des questions et prendre des selfies, et nous avons passé un super bon moment!

Levé du soleil sur Setumbu Hill

Le lendemain, le réveil à sonné à 3h. Après quelques kilomètres en Jeep, nous avons atteint Setumbu Hill, un joli point de vue qui donne sur les volcans Merapi et Bromo. De nombreux touristes sont au rendez-vous chaque matin, mais ne vous inquiétez-pas, il y a de la place pour tout le monde.
Le soleil, d’un rouge sang, se lève doucement sur les montagnes, laissant apercevoir les rizières et la végétation luxuriante. Lorsque le jour arrive, nous découvrons la nature qui nous entoure. L’atmosphère est magique.


Borobudur

Il s’agit également d’un immense temple. Celui-ci est bouddhiste et est composé d’une seule grande structure. L’ascension se fait dans le sens des aiguilles d’une montre, en traversant les multiples stupas, ces cloches en pierres recouvrant des statuts de buddha. Les murs sont tous recouverts de sculptures représentants des évènements historiques et religieux. Arrivé en haut, la vue sur la jungle est magnifique. Accessoirement, l'entrée est également à 350K rs, soit 22€...

--Où dormir à Yogyakarta ?--

Il existe de nombreux losmen, des petits hôtels pour bagpakers, dans les rues adjacentes à Malioboro. Les meilleurs sont souvent complets mais ne vous découragez pas!

 Bladok Inn : 220rp pour une chambre sans petit déjeuner(piscine, king size bed)

h-Où manger à Yogyakarta ?--

 Batik Resto : un restaurant plutôt branché qui propose des petits déjeuner classique, plats typiques et Bintang pas très cher.
 Les warungs : la ville regorge de dizaines de petits warungs. Ce sont des restaurants de rue où vous trouverez uniquement des plats locaux, et à très bas prix



Le Volcan Bromo

De Yogyakarta, nous avons pris un train pour Probolinggo, une ville située dans la partie est de l’ile de Java. C’est le point de chute de l’excursion vers le Bromo, mais il est inutile de s’y attarder. Probolinggo a une très mauvaise réputation et les arnaques aux touristes y sont très courantes. Arrivés à la gare, nous avons directement chartériser un jeep pour Cemero Lawang, le point de base des excursions vers le Bromo.  

Dès le lendemain matin, nous nous sommes de nouveau réveillés à 3h pour profiter du levé du soleil sur les montagnes. L’ascension se fait en Jeep, et je vous conseille de ne pas avoir le vertige, car la route est en très mauvais état. Une fois là-haut, nous retrouvons une centaine de touristes sur le point culminant de la montagne. C’est d’ici que nous observons le levé du soleil sur les trois volcans : le Bromo, le Senaru et le Tangger. Le froid est atroce, et il faut attendre 1H30 pour apercevoir la lumière,  mais la vue en vaut la peine. Petit à petit, le jour laisse découvrir les trois cratères au milieu du désert de sable. C’est tout simplement merveilleux.

Nous redescendons la montagne en Jeep, puis traversons le désert de sable. On se croirait dans une course de 4X4, tellement les véhicules roulent vite! Il faut ensuite 1H à pied pour atteindre le cratère du Mont Bromo. Il est possible d’approcher au plus près du cratère, pour voir la fumée qui s’en dégage. Le grondement est impressionnant et ne m’a pas vraiment rassuré! Nous avons appris pas la suite qu’il était strictement interdit de grimper sur le Bromo, puisque ce volcan est en activité…

--Où dormir à Cemero Lawang ?--

 Lava view lodge hotel : C'est l'hôtel le plus prisé du village. L'accueil est neutre, mais les petits bungalow sont confortables et les lits propres. Les prix sont assez élevés à cause de l'altitude. 450K rp petit déjeuner compris.

Kawah Ijen

Nous avons ensuite rejoint le petit village de Senpol, au pied du volcan Kawah Ijen. De Probolinggo, les mini-bus sont le moyen le plus rapide et rentable pour rejoindre le village.

Se lever aux aurores commence à devenir une habitude ! Pour profiter au mieux des paysages du Kawa Ijen, il faut se lever à 00h30 et faire l’ascension de nuit. Après 1h30 de marche très difficile, nous arrivons sur la crète du volcan. A ma grande surprise, nous nous embarquons sur la descente dans le cratère pour observer les flammes bleues. Le spectacle est grandiose. Le jour se lève doucement sur le volcan et nous apercevons à nos pieds, l’immense lac bleu. C’est le lac le plus acide de la planète. Autant dire que s’y baigner serai une très mauvaise idée…

 Petite précision concernant la visite du Kawah Ijen. Il s’agit d’un volcan explosif actif, qui produit beaucoup de soufre. Des porteurs viennent récolter le soufre dans la mine et remonte jusqu’à 200 kilos par jour de cette roche jaune. Il est important de respecter le travail de ces ouvriers, qui risquent leur vie à chaque minute, et de ne pas les déranger dans leur travail.

L’ascension du Kawah Ijen est très difficile autant au niveau physique que respiratoire. En y allant de nuit, vous serez obligés de prendre un guide. C’est une bonne chose puisqu’en prime, celui-ci vous fournira un masque à gaz et vous donnera des explications sur le travail des mineurs et sur les caractéristiques du volcan. Les vapeurs de soufre sont extrêmement fortes et cette ascension n’est pas du tout adaptée aux personnes fragiles.
Descendre dans le cratère est totalement interdit, mais pourtant, toutes les agences touristiques l’incluent dans leur excursion. La descente de nuit, est très dangereuse. N’oubliez pas une bonne paire de chaussures et une lampe frontale. Une fois en bas, nous nous sommes fait engloutir à deux reprises dans un nuage de soufre. C’est dangereux, et ça fait vraiment peur, car on ne sait pas combien de temps cela va durer. 

Pour conclure sur le Kawah Ijen, informez vous bien avant de vous lancer, et ne prenez pas les instructions à la légère ;)

____________________________________________________________________________________________________________

Dès l'après -midi, nous avons donc rejoint la côté Est de Java et avons pris un ferry pour Bali! J'espère que cette découverte de l'île de Java vous a plu autant qu'à nous. Je vous retrouve très prochainement pour de nouvelles aventures sur les îles de Bali et de Lombok!

____________________________________________________________________________________________________________



You Might Also Like

0 commentaires