Discover Bali

Selamat datang ! J’espère que le premier article sur mon voyage en Indonésie vous a plu ! Après vous avoir présenté nos excursions sur ...



Selamat datang ! J’espère que le premier article sur mon voyage en Indonésie vous a plu ! Après vous avoir présenté nos excursions sur l’île de Java, nous partons aujourd’hui à la découverte de Bali. Bali est l’île la plus célèbre de l’Indonésie, et pour cause, elle a été élue meilleure destination touristique pour 2017. Je ne peux que le confirmer puisque mon chéri et moi avons adoré Bali. 

Avant notre voyage, beaucoup de personnes nous avait confié leur mépris pour Bali, soi disant car l’île est devenue « trop touristique », et « trop dénaturée ». J’ai aussi entendu dire plusieurs fois que les plages étaient affreuses. Il faut vraiment être de mauvaise fois pour le penser, car en s’aventurant un peu dans les coins plus sauvages, on tombe sur de petits bijoux. 

Nous sommes arrivés en bateau de Java par Gilimanuk. C’est une petite traversée très calme de 30 minutes. Après quelques heures de bus pour rejoindre Denpasar, nous avons directement filé à Kuta pour y passer quelques jours. 

Les villes de Kuta, Seminyak et Canggu se situent sur la côte Ouest de Bali. C’est la région la plus touristique de l'île, et en haute saison, vous risquerez d’y rencontrez plus d’Australiens que de Balinais. C’est aussi l’endroit idéal pour faire la fête et si vous êtes en manque de nourriture occidentale, vous trouverez de nombreuses options. Trois jours suffisent amplement pour faire le tour de la région, et malgrès les a-prioris, il y a pleins de jolies choses à voir.

La meilleure option est de louer un scooter pour se balader sur la côté. Vous pouvez vous en sortir pour 70K rp / jour, casque compris. Il n’est pas nécessaire d’avoir de permis international, ni même de permis tout court, car personne ne vous le demandera. 

ALLER SURFER A SEMINYAK
La côte ouest offre de nombreux spots de surf. La plupart sont des beachbreaks, adaptés au débutants. Pour louer des planches de surf, rendez-vous directement sur la plage et négocier fermement le tarif. Une planche pour 2H nous a couté 50K rp. Attention au défauts sur la planche, repérez-les avant d’aller à l’eau, car le loueur pourrai bien vous accuser d’avoir vous-même abimer la planche…

Sur la plage de Seminyak, les vagues sont vraiment parfaites, pas très grosses mais avec assez de puissance pour réussir à les prendre. Si vous surfez pour la première fois, il est préférable de commencer par une initiation avec un moniteur. Vous prendrez plus de plaisir et passerez moins de temps la tête sous l’eau ;)

LE MARCHE DE KUTA
Sur les petites rues Poppies Lanes I et II, vous trouverez de nombreux « boui-boui » vendant tout en n’importe quoi. Si vous aimez la décoration ethnique, vous craquerez surement sur les paniers tissés et les attrapes rêves en crochet. L’artisanat balinais regorge de superbes savoirs-faire, et pour quelques roupies, vous pouvez repartir avec un joli souvenir. Encore une fois, comparez les prix et négociez fermement.

SE FAIRE MASSER ?
Durant notre séjour à Kuta, nous nous sommes fait alpaguer des dizaines de fois par les masseuses, qui n’hésitent pas à attirer les clients devant la boutique. Ici, les massages à bas prix sont de très mauvaise qualité. Nous avons choisi un institut au hasard et nous sommes retrouvés dans l’arrière boutique, avec les conversations des locaux en fond sonore. Impossible de se détendre et d’apprécier comme il se doit ce moment. Les masseuses chercheront dès le début à vous faire consommer plus, et cela gâche vraiment le massage. Mieux vaut attendre de visiter  Ubud ou Lombok, pour profiter d’un massage de qualité. 

PURA TANAH LOT
C’est l’attraction touristique de la région. Il s’agit d’un temple hindouiste construit sur un rocher au bord de la mer. On ne peux pas entrer dans le temple, mais l’accès aux alentours coûte tout de même 60K rp. C’est une visite qui vaut le détour, le temps d’une ballade. L’ambiance est plutôt touristique que spirituelle, mais le temple en lui-même reste quand même très joli. Sous le temple, coule une source d’eau sacrée. Vous pouvez participer au rituel des moines hindouistes. Il faut se laver le visage et un moine vous béni avec des grains de riz au milieu du front. C’est un peu dénué de sens car des dizaines de touristes d’autres religions font la queue pour le faire. Bien sur, donner un petit billet à la sortie est bienvenue…

Nous sommes descendus sur la plage faire quelques photos et profiter du paysage. Lorsque la mer se retire, des petits poissons et autres crustacés restent dans les trous des rochers, ce qui crée de petits aquariums magnifiques. A droite, on peux voir Pura Batu Bolong, un autre petit temple hindouiste, tout aussi mignon.

--Où dormir à Kuta ?--

✖ Suka beach Inn, un superbe hôtel avec piscine + petit déjeuner. 240K rp la nuit

--Où manger à Canggu ?--

✖ BOB Bistrot on Berawa, un petit bistrot de plage qui propose de la cuisine local et occidentale


Après trois jours dans la région de Kuta, nous avons filé sur les iles Nusa, un archipel de trois petites iles au sud-est de Bali. C’est une région beaucoup moins touristique, car la plupart des voyageurs ne prennent pas le temps d’y aller. Pourtant, les îles Nusa sont un véritable havre de paix, où l’on serai bien restés plus longtemps!

✖ Se rendre à Nusa Lembongan
Pour s’y rendre, il faut d’abord aller à Sanur, d’où nous avons prix un speed boat pour Nusa Lembongan. Sachez que les prix des bateaux varient énormément, selon les jours et le flux touristique. Il y a aussi une petite différence de prix entre les slow boats (bateaux publics, lents, peu de départs) et les fast boats (bateaux privés, rapides, départ réguliers). 
Pour nous, la traversée à été très agitée. Si vous êtes sensibles, je vous conseille d’anticiper un éventuel mal de mer en prenant un petit comprimé ou quelques huiles essentielles...

Nous n’avions rien réservé en arrivant sur Nusa Lembongan, mais grâce au routard, nous avons facilement trouvé un bel hôtel en bord de mer. Je ne le répéterai jamais assez, mais pensez toujours à négocier les tarifs, surtout si vous restez plusieurs jours dans le même hôtel. Nous sommes restés trois jours sur l’archipel, avec un point de chute à Lembongan. De là, nous avons loué des scooters pour visiter les iles de Nusa Ceningan et Nusa Penida. 

A savoir : Lembongan et Ceningan se rejoignent par un pont. Il est possible de les visiter en même temps. Pour se rendre à Nusa Penida, il faut prendre un bateau navette ou louer les services d’un pêcheur. Une fois sur place, vous pouvez louer un scooter pour faire le tour de l’île.

SNORKELLING
Dès le premier jour, nous avons booké un tour en snorkelling. Pour 200K rp, le bateau vous emmène sur trois spots phares de l’île : Manta Point, Crystal Bay, Mangrove. Au début, nous étions plutôt réfractaire, car nous pensions pouvoir faire du snorkelling tout seuls. Seulement, la plupart des spots sur l’île ne sont pas accessibles à pied. C’est une formule idéale et très bon marché pour découvrir la faune aquatique de l’île. Le tour dure 3H. Nous sommes partis sur un petit bateau d’une dizaine de personnes, et le guide nous a déposé à chaque endroit stratégique. Sachez que les palmes et tubas sont compris dans le prix. Sur toute l’île, vous trouverez des dizaines d’agences qui organisent le même snorkelling tour. 
Nous n'avons pas eu le temps, ni le budget pour s'initier à la plongée avec bouteilles, mais sachez que l'archipel possède de nombreux spots magnifiques, dont certains sont bien préservés.

Manta Point : C’est l’un de nos meilleurs souvenirs en Indonésie. A peine arrivés dans l’eau, nous nous sommes retrouvés nez-à-nez avec de gigantesques raies mantas. Inutile de paniquer car les raies sont complètement inoffensives si vous les laissez tranquilles. Nous avons eu la chance d’en voir 7 ou 8, de vraiment très près. Le spot est très prisé par les snorkelling tour. Il y a peu de courant et l’eau est plutôt bonne. Si vous avez une peau sensible, portez un lycra, car il y a de nombreuses petites particules piquantes dans l’eau. 

Crystal Bay : C’est un spot accessible à pied par Nusa Penida. Une fois sous l’eau, c’est un véritable aquarium. On peux admirer les coraux multicolores et une tripotée de poissons de toutes sortes.

Mangrove : Un spot plus au large où le courant est plus fort. Ici aussi, de nombreux bancs de poissons se baladent permis les jolis coraux. La mangrove se visite également en petite péniche où en kayak. L’atmosphère est très glauque mais la végétation est impressionnante!

DREAM BEACH
Nous avons été un peu déçus, car la plupart des plages sur les îles Nusa ne sont pas adaptées à la baignades. Coraux, rochers, bateaux et courants ne laissent pas vraiment de place à une baignade paisible... La seule plage où il est possible de se baigner tranquillement, est celle où les ferries arrivent. C'est une toute petite plage bondée de monde et encombrée par les nombreux bateaux.

Cependant, faites un petit tour sur Dream beach, au sud de l'île. C'est une petite alcôve de sable blanc avec une superbe vue sur l'océan. Les vagues sont monstrueuses et le courant est très fort, mais il est tout de même possible de se tremper un peu, en restant au bord de l'eau ;)


--Où dormir à Nusa Lembongan ?--

✖ A One House, des petits bungalows en dur avec jardin, à quelques mètres de la mer. Un accueil très sympathique. Vous pouvez aussi y réserver un snorkelling tour. Evitez cependant de manger au restaurant, le service est long et la nourriture très médiocre. 300K rp la nuit. 

--Où manger à Nusa Lembongan ?--

✖ Vegan Cafe/ Green Garden Contrairement au nom du resto, la carte n'est pas exclusivement végane. Vous y trouverez un large choix de burgers, pizzas et autres plats locaux. Le must, c'est d'y prendre le petit déjeuner : les smoothie bowl, green juices et pancakes sont extras!

✖ Bali Eco Deli, c'est l'un des meilleurs restos de notre voyage. Sur une terrasse en bois recyclée, vous dégusterez de délicieuses salades, smoothies et gâteaux fait maison, et à petit prix. Il y a beaucoup d'options vergé/ véganes. Le restaurant fonctionne sur le principe du zéro déchet, et vous aurez même une réduction si vous rapportez des bouteilles en plastique vides!



Nusa Ceningan est une toute petite île, et une journée suffira amplement pour la découvrir. L’idéal est de faire le tour de l’île en scooter et de s’arrêter à chaque spot. Cependant, faites attention, car les routes sont très mauvaises, notamment pour accéder aux falaises.

Blue lagoon
Une fois arrivé en haut de la falaise, la vue sur l’océan est magnifique. Les rochers se disposent en forme de coeur, et vous pourrez admirer l’eau turquoise qui se fracasse sur la falaise. Ne songez même pas à descendre vous baigner, les courants sont extrêmement forts!

Broken Point
Il s’agit d’une grande cavité sur le bord de mer, d’où l’eau rentre par un trou. Encore une fois, le spectacle des vagues est impressionnant. Si vous avez le vertige, ne vous approchez pas trop car le site n’est pas du tout protégé. Du côté de la mer, vous pourrez apercevoir quelques dauphins qui sautent au dessus de l’eau.

Song Tepo Beach

La côté Nord est jonchée de magnifiques plages et de temples hindouistes. Nous nous sommes arrêtés au Song Tepo Beach, un petit bar/ restaurant tout mignon, construit tout en bois. L'ambiance est hyper relaxante et la vue sur Nusa Lembongan est magnifique. Pour vous détendre, vous avez le choix entre grands canapés, balançoires ou hamac!


Nusa Penida est un véritable havre de paix. C’est l’ile la plus grosse de l’archipel, mais également la moins touristique. La plupart des touristes ne s’aventurent pas jusque là. Pourtant, l’île regorge de nombreuses merveilles. Nous n’avons pas visité l’intégralité de l’île, car une partie est complètement désertée. Ici, les locaux n’ont pas l’habitude de voir beaucoup de touristes, alors soyez discrets et respectueux. 

Via l’hotel A one House, à Lembongan, nous avons réservé un petit bateau privé pour nous amener à Penida. La traversée dure environ 30 minutes, et selon la marée, vous aurez peut-être la chance de passer à travers la mangrove. 

Angel’s Billabong

En scooter, nous avons longé toute la côté Ouest, et nous sommes d'abord arrêtés à Angel's Billabong. Pour rejoindre le site, il faut s’armer de beaucoup de courage. La route est totalement déstructurée et très dangereuse. Vous devrez roulez dans le sable et les cailloux, à flanc de falaise… L’idéal est de prendre son temps et de ne pas paniquer. La traversée est tout de même faisable, car nous avons réussi ;) Le spot d’Angel Billabong n’est pas le plus impressionnant. Il s’agit d’une plaque de roche en hauteur, sur laquelle la mer se fracasse. L’eau grimpe sur la falaise et se retire aussi vite. C’est tout de même un joli spectacle, mais qui ne vaut pas forcément le galère du trajet en scooter.

Kelingking Beach
C'est l'une des plus belles plage d'Indonésie, mais aussi l'une des plus difficile d'accès. Pour profiter du sable blanc et du soleil brulant, il faut d'abord descendre la falaise. Evidemment, la descente est interdite, mais pourtant, on y trouve des bribes d'escaliers et de cordes pour s'accrocher. Honnêtement, je n'étais pas du tout rassurée d'y aller, car il faut environ 40 minutes pour se rendre en bas. La deuxième partie de la descente est horrible puisqu'il n'y a presque rien pour s'accrocher. Inutile de dire que c'est vraiment dangereux... Même si la vue d'en bas en vaut la peine. La plage est complètement vierge, comme si personne n'était venu là auparavant. Les vagues sont gigantesques et peuvent atteindre plusieurs mètres. Elles éclatent directement sur le sable et embarquent tout avec elles. Il est possible de se baigner mais avec la plus grande prudence. Pensez à garder de l'énergie, car la remontée de la falaise est encore pire!


Ubud est une grande ville située dans le centre de Bali. C’est le temple de la zénitude, et l’endroit idéal pour vraiment décompresser. Nous y avons seulement passé trois jours, car nous avons du quitter Bali précipitemment. 

Monkey sacred forest

La forêt des singes est l’attraction incontournable de la ville. Il s’agit d’une grande forêt entièrement préservée, qui sert à conserver l’espèce des macaques. Etant contre l’exploitation animale, je ne visite jamais les zoos. La Monkey Forest est un lien permettant la conservation de centaines de singes, qui vivent en total liberté. Aucun n’est enfermé en cage, et ils sont libres de s’enfuir s’ils le souhaitent. Cela arrive régulièrement, car on trouve certains singes hors de la forêt, mais je suppose qu’ils reviennent toujours là où se trouve la nourriture ;)

Les singes sont vraiment agréables à observer tant leur gestuelle et leurs expressions ressemblent aux nôtres. Cependant, ils ne sont pas très très sympas et très agressifs, c’est pourquoi il faut redoubler de prudence. Les singes montent volontairement sur vous pour fouiller vos poches et chercher de la nourriture, ce qui est vraiment drôle à expérimenter!

La forêt en elle-même est luxuriante. Le tour se fait en une petite heure. On y trouve de jolies infrastructures en bois et quelques temples et fontaines typiques. Pas besoin de réserver, le ticket sur place coûte 50K rp par personne, et il est même possible d’acheter des régimes de banane à l’entrée. C’était une très mauvaise idée, car le mien a duré moins de 20 secondes avant que je me le fasse arracher ! ^^

Yoga Barn

Adepte du yoga, ou simple débutant, vous ne pouvez pas passer à Ubud sans prendre un cours de Yoga! De nombreuses écoles proposent des cours ou des retraites, et la meilleure que nous avons trouvé est le Yoga Barn. Il s’agit d’un grand complexe hôtelier qui possède sa propre école de yoga. Le lieu est magnifique et les cours sont de très bonne qualité. Pour environ 120K rp par personne, nous avons opté pour un cours de Yin de 2H. La salle de yoga est entièrement ouverte et surplombe la jungle. L’ambiance est totalement magique. Après la session, nous avons déjeuné au restaurant du Yoga Barn, qui propose de nombreux plats véganes et macrobiotiques, un vrai bonheur!

Tegenungan Waterfall

Le centre de Bali possède de nombreuses cascades. Avant chaque visite, informez-vous sur le flux de l’eau, car il arrive parfois que certaines cascades sont asséchées. Tegenungan Waterfall se situe au Sud d’Ubud. Nous avons mis 20 minutes en scooter pour nous y rendre. La cascade en elle-même est magnifique et il est possible de se baigner juste devant. C’est un endroit très touristique, et les locaux l’on bien compris. De nombreuses structures et « selfies point » sont installés partout, ce qui gâche un peu l’authenticité et la beauté du lieu.

Se faire masser

C’est le moment idéal pour se faire masser. Ubud regorge de nombreux instituts de qualité, où les masseuses sont parfaitement formées. Pour 100K rp par personne (6€), vous pouvez vous offrir 1h de massage intégral. Autant dire que ça ne se refuse pas! Il existe aussi plusieurs types de massages balinais, de la réflexologie plantaires, des soins du visage...

Le marché d’Ubud

Au coeur de la ville, un grand marché est ouvert toute la journée. On y trouve principalement du textile, des bijoux, des fruits, et des petits objets de décoration. Attention, les vendeurs sont très forts pour vous faire consommer toujours plus, ne vous laissez pas avoir ;)

Le ballet du Ramayana

Un peu partout en Indonésie, des compagnies de danse hindouistes proposent des spectacles retraçant l’histoire du Ramayana, l’équivalent de la bible pour les hindous. Chaque soir à Ubud, sont joués plusieurs spectacles. Vous pouvez réserver le jour même, pour 100K rp par personne. Cela peut paraître cher, mais le spectacle vaut vraiment le coup. Les costumes sont magnifiques et les danses et musiques très typiques de la culture indienne. 

--Où dormir à Ubud ?--

✖ Brata Homestay, une petite guesthouse familiale très calme. Lit king size, mais pas de piscine. Wi-Fi médiocre. (175K rp la nuit)

--Où manger à Ubud ?--

✖ The Yoga Barn, une large carte de plats healthy, végétariens et véganes. Beaucoup de plats macrobiotiques. De très bons thés, jus et smoothies. 

✖ de'Warung, un grand restaurant à la sortie de la Monkey Forest qui propose un large choix de nourriture : occidentale, indonésienne, mexicaine. Les tacos sont excellents!


✖ Moniseur Spoon, si vous êtes en manque de viennoiseries et pâtisseries françaises, c'est the place to be ! Les croissants sont presque meilleurs qu'en France ;)


✖ Black Beach, C'est l'une des meilleurs pizza que je n'ai jamais mangé! Leurs produits sont excellents, et c'est l'un de mes plus gros coups de coeur culinaires du voyage. En revanche, je vous conseille de ne pas goûter les vins locaux, ils sont chers et imbuvables...

La ville d'Ubud possède de nombreux restos géniaux. On y retrouve toutes les cuisines du monde, et même des concepts que je n'avais vu nul part ailleurs. Les balinais apporter beaucoup de soin à la décoration de leurs restaurants, et font preuve d'un accueil très chaleureux. 


____________________________________________________________________________________________________________

Depuis quelques jours, le volcan Agung menaçait d’entrer en éruption et la situation n’était pas du tout rassurante. Lors de notre deuxième nuit à Ubud, nous avons ressenti un séisme. Nous avons donc décidé de quitter Bali dès le lendemain pour rejoindre les iles Gili. Nous étions un peu déçus de ne pas avoir pu visiter Ahmed, Lovina, le Mont Batur, ni même de faire de la plongée à Tulamben et d'avoir le temps de se balader dans les rizières d'Ubud. Heureusement, ce n’est que partie remise, car je suis sure de revenir à Bali au moins une fois dans ma vie!
____________________________________________________________________________________________________________


EnregistrerEnregistrer

You Might Also Like

0 commentaires